fbpx

<> du bac : comment s’inspirer des maitres de l’eloquence pour reussir

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Les articles de presse se multiplient sur le <>, nouveaute du baccalaureat 2021. A les lire, une anxiete certaine toucherait les eleves qui se preparent a passer cette epreuve, mais aussi certains enseignants charges de les evaluer.

De maniere plus profonde se greffe sur cette situation la crainte tres repandue de la prise de parole en public. Naomi Osaka en a donne ces derniers jours une excellente illustration : championne de tennis victorieuse de quatre tournois du Grand Chelem, elle a prefere il y a quelques jours se retirer de Roland-Garros plutot que de participer au rituel de la conference de presse, qu’elle jugeait trop anxiogene.

Une nouvelle epreuve

Si vous etes comme Naomi, notez qu’il est beaucoup plus facile d’apprendre a parler en public, et a gerer les emotions qui vont avec, que de gagner un tournoi du Grand Chelem. D’amples ressources existent sur le sujet : la question de faire passer des messages a la fois controles et efficaces se pose depuis que l’homme vit dans des societes fondees sur le droit (via la plaidoirie) et democratiques (via le debat).

En realite, l’art de parler en public est peut-etre encore plus ancien, puisque la capacite a souder le groupe par la parole, autour de valeurs ou d’experiences communes, est une competence fondamentale dans l’espece sociale qui est la notre. Dans ces vingt-cinq ou vingt-sept siecles de reflexion, beaucoup d’idees, que l’enseignement en France a malheureusement trop oubliees depuis une centaine d’annees, sont a reprendre. On en proposera ici quelques-unes, inspirees par trois figures d’orateurs des siecles passes.


Video de presentation de l’epreuve par le ministere de l’Education. A noter : pour la session 2021, les eleves auront acces a leurs notes.

En preambule, il importe de remettre les choses a leurs justes dimensions. Obtenir le bac est certes essentiel. Mais les voeux sur Parcoursup, bien plus determinants pour la suite de vos etudes, sont faits. L’epreuve est nouvelle, et c’est pour vous un avantage supplementaire : une fois lus les documents de cadrage mis a disposition par le ministere de l’Education nationale, vous en saurez a peu pres autant que vos futurs correcteurs. Et les amenagements des epreuves du fait de la pandemie doivent rassurer plus encore.

En realite, on peut predire sans trop de risque qu’il n’y a que trois moyens de rater son grand oral :

Ne pas maitriser les connaissances attachees aux questions que vous traitez. Le probleme serait lie a un manque de travail qui pourrait vous etre legitimement reproche.

Proposer un discours decousu, plein d’hesitations et de redites. Le probleme est assez facile a regler : vous devez, en amont, reflechir a l’ordre de vos arguments. N’hesitez pas a vous filmer et a demander les avis de proches sur les passages a ameliorer.

Enfin, l’ecueil principal est de donner l’impression d’un manque de motivation. Etre dans une forme d’engagement avec votre jury est essentiel : cela signifie avoir une bonne posture, et surtout etre ouvert dans son ton et sa facon de parler. L’idee avait ete envisagee d’appeler cet exercice <> : c’est exactement ce que le jury attendra. Vous devez montrer que vous etes capables de vous projeter dans l’enseignement superieur et, a plus long terme, dans le monde professionnel.

Venons-en a quelques conseils inspires de grands orateurs antiques.

Penser au plan avec Corax

Corax n’est pas le plus connu des orateurs ou theoriciens que nous allons evoquer, mais il est pour certains Grecs au moins le fondateur de l’art oratoire. La rhetorique, selon ce mythe des origines, serait nee en Sicile vers 465 avant J.-C., a l’occasion d’une grande vague de proces consecutive a la chute d’un tyran. Dans ce contexte, un certain Corax (<> en grec) aurait publie un traite sur l’art de gagner ses proces.

Corax prescrit que tout discours doit imperativement comprendre trois parties – tout developpement doit etre precede d’une introduction et suivi d’une conclusion. Si cette idee a traverse les siecles, c’est qu’elle n’est pas une tradition, mais correspond a la realite de l’ecoute humaine. L’attention du public est maximale au debut, et remonte vers la fin du discours si on a pense a annoncer la conclusion. Corax, qui est surtout interesse par la plaidoirie, precise aussi que le developpement doit suivre un plan precis.

Pour votre grand oral, c’est exactement la meme chose : vous devez preparer votre introduction et votre conclusion avant le jour J, elles sont aussi importantes, sinon plus, qu’a l’ecrit. Vous pouvez les apprendre par coeur si vous arrivez a reciter avec naturel, ou connaitre intimement chaque bloc que vous allez faire avec seulement une ou deux phrases cles memorisees par coeur. En tout cas, l’introduction doit etre fluide et engageante, entrainez-vous !

Le plan du developpement doit aussi etre concu en amont, les 20 minutes de preparation dont vous disposez doivent seulement vous servir a vous rememorer ce plan, les dates et chiffres cles, ainsi que quelques phrases destinees a marquer le jury (ce qu’on appelait dans l’Antiquite <>, et que vous appelleriez plutot <>).

Jouer le jeu comme Demosthene

Demosthene pour les Grecs, est le plus grand orateur ayant jamais vecu. Infatigable dans tous les genres du discours, on se souvient surtout de lui pour ses tentatives de soulever les Atheniens contre la menace que representait pour eux Philippe II de Macedoine, le pere d’Alexandre le Grand. Les discours qu’il consacre a l’attaquer, denommes philippiques, ont eu tellement d’influence que le mot en est venu a designer une violente attaque verbale contre un adversaire.

Pourtant, aussi etonnant que cela puisse paraitre, tous les temoignages suggerent qu’il n’avait aucune predisposition naturelle pour l’art oratoire. Enfant malingre, moque par les autres, souffrant de begaiement, court de souffle, il bat en breche l’idee que le talent de l’orateur est un don inne.

De nombreux recits et anecdotes illustrent le fait que Demosthene devient le plus grand orateur de tous les temps a la seule force de son travail : il fait creuser une cave sous sa maison pour s’entrainer sans etre entendu et travaille sa diction en declamant avec des cailloux dans la bouche.

Demosthene.
Shutterstock

Ses debuts pourtant sont difficiles. Plutarque, l’historien qui nous en dit le plus sur sa vie, raconte qu’un jour ou on l’avait carrement siffle sur l’Agora, il rentrait chez lui le coeur lourd et l’ame abattue par les rues d’Athenes. C’est dans ce triste etat qu’un de ses amis, le comedien Andronicus, le rencontre ; il l’emmene chez lui, ecoute son probleme – Demosthene sent bien que personne ne l’ecoute quand il parle, et le comedien lui demande de reciter un petit extrait.

Pour Andronicus, la cle du probleme est evidente : Demosthene recite, mais ne joue pas son texte. Il ne s’empare pas des mots qui lui restent etrangers, il ne les interprete pas. Grace a la revelation d’Andronicus, qui le guide, la carriere oratoire de Demosthene est enfin lancee.

Par la suite, lorsqu’on lui demande quelle est la partie la plus importante de l’art de l’orateur, Demosthene repond <>. Il a compris qu’on peut avoir les raisonnements les plus judicieux, la plume la plus habile, mais que si on ne maitrise pas le jeu, personne n’aura reellement envie de vous ecouter.

Il y a beaucoup de dimensions a travailler dans ce domaine, mais en ce qui concerne le grand oral, si vous etre convaincu par ce que vous dites, si vous projetez bien votre voix, si vous soutenez la parole par le geste, ce sera deja bien.

Travailler le style comme Quintilien

Quintilien, au 1er siecle apres J.-C., est le dernier grand theoricien romain de l’art oratoire. Son traite, L’Institution oratoire, est a la fois une somme des savoirs de l’Antiquite sur la rhetorique et le premier ouvrage de pedagogie <>. Un des elements auxquels Quintilien est le plus attache est le travail du style, ou <>. Il doit correspondre a ce qui est approprie aux circonstances, ce que les latins appellent l'<>.

Pour le grand oral, a l’evidence, le langage utilise doit etre approprie. Le vocabulaire doit etre precis, et donc riche sans fioritures inutiles. Si vous hesitez sur le registre ou le niveau de langage a employer, imaginez que vous etes professeur et que vous vous exprimez devant des eleves. Vos enseignants utiliseraient-ils telle ou telle formule ? Si le vocabulaire ou la diction que vous allez employer ne vous sont pas habituels, dites-vous que c’est une nouvelle facette de vous-meme qui est en train d’apparaitre. Cette facette, c’est l’orateur ou l’oratrice ; elle n’efface pas les autres, mais les complete et les tire vers la lumiere.

Quintilien.
Wikimedia

Si vous n’avez pas l’habitude de prendre la parole, privilegiez des phrases courtes ; dans tous les cas, vous devez savoir comment la phrase va se terminer avant de la commencer. Pour cela, n’hesitez pas a menager des pauses. Elles peuvent marquer la transition entre differentes parties ; elles peuvent aussi servir a vous retrouver dans vos notes, verifier que vous n’avez rien oublie. Si vous n’etes pas mal a l’aise, un silence de quelques secondes ou vous compulsez vos fiches paraitra tout a fait naturel a vos auditeurs, meme s’il vous semblera tres long (faites l’experience avant l’examen).

Quintilien insiste dans L’Institution oratoire sur l’idee de bienveillance, celle que doit avoir le maitre pour ses eleves, mais aussi, pourrait-on ajouter, celle qui doit habiter l’eleve. Etre orateur, en effet, ce n’est pas seulement bien parler pour Quintilien et son maitre Ciceron ; c’est placer la raison et le dialogue avant tout, et s’efforcer d’incarner au plus haut degre les qualites humaines.

Eleves de la promotion 2021, vous aurez eu peu de temps pour devenir orateurs ; esperons que les vagues suivantes s’y essaient des le college. Mais prenez cette epreuve comme l’occasion de semer une graine ; elle ne demandera qu’a pousser quand nous vous retrouverons dans trois mois sur les bancs de l’universite, et bien au-dela.

Plus d’actualités en français dWeb.News https://dweb.news/fr/category/dweb-news/francais-french/

Share this post with your friends

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

One Response

Leave a Reply

Do You Want To Boost Your Business?

Send Me Your Press Release and I'll Blast it Out To The World -- It's Free

%d bloggers like this: